Connectez-vous



Qui est en ligne

Nous avons 46 invités en ligne
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6
mod_vvisit_counterHier12
mod_vvisit_counterCette semaine66
mod_vvisit_counterLa semaine dernière132
mod_vvisit_counterCe mois320
mod_vvisit_counterLe mois dernier445
mod_vvisit_counterDepuis le 21/09/09188604

En ligne (20 minutes): 1
Votre IP: 54.144.29.233
,
Aujourd'hui: Auo 18, 2017

Sondage du mois

Comptes-rendus de match
COOLS- AOC Libourne: rencontre sportivogustative! PDF Imprimer Envoyer

La grande croisade en Terre Sainte des vignobles prestigieux. UN RENDEZ VOUS INCONTOURNABLE DE LA SAISON DES COOLS !!!!!

 

Je ne sais plus si il faut dire las de cette attente ou dans cette attente du Las - qui fini d'ailleurs par venir avec peu de cavaliers
au regard de leurs quelques 200 chevaux (197 pour être précis, trésor de guerre, et accessoirement caisse  de campagne du roi Sam, vous comprendrez pourquoi plus tard) les cools prirent la route...

Nous n'en menions pas large au départ puisque nous partimes à quatorze et que cela laissait augurer un banc de remplaçants vide.

Heureusement sur place, 2 cools nous attendaient - ouf - sauvés. D'autant plus que Jérome avait ommis de ranger la pharmacie avec ses crampons, son tee, et ses quatre paires de pieds (sinon il ne l'aurait pas oubliée.)

Bref, arrivés sur le terrain après un échauffement rondement mené par notre préparateur Gégé, et un Haka des plus réussi par notre
Lourelette ( abréviation de trois animaux bien connus dans sa région en raison de nombreuses interprétations de ce succès musical planétaire) le match débuta et nous nous primes comme d'habitude un premier essai entre les poteaux, disons en moins d'1 minute.

C'est la clé de voute de notre stratégie: un Haka  sympa, on met l'adversaire en confiance dans un premier temps, ensuite on le fatigue un grand coup avec du lourd devant (des Alains, de l'Olive, du Fanck  etc ...) Ensuite on envoie les boules de flipper sur le côté droit et avec des 3/4 qui ont déjà fait leurs preuves et dès qu'ils reprennent confiance on sème le doute sur notre sympathie en envoyant notre légendaire N°9 (tilt) qui pourrait gagner l'América's cup avec un noeud de vent (faut dire qu'il sait tirer des bords et qu'il a un instinctif mouvement de crawl avec les bras quand l'arbitre regarde pas trop....(mais il vous dira que c'est son rôle)

Résultat : victoire par 4 essais à 1 avec un remarquable doublé Barret (et oui il fallait la faire), un impérial Rémi qui sait désormais pourquoi certaines côtes sont "flottantes" et bien sûr Eric T malgré une erreur de pneumatiques qui le perturbait quelque peu (il a dit qu'il fallait des crampons plus tendres sur ce terrain un poil dur ....) Bon, il a réussi à déposer tout le monde quand même.  

On notera que l'équipe adverse avait visiblement été très affectée par un match un peu rugueux avec l'équipe précédente, si bien que nous avons du leur prêter un ou deux joueurs sur certaines phases de jeux. L'arbitrage fut exemplaire et l'esprit du jeu à été  respecté au plus près de ce qui est l'esprit Cool et AOC, nous avons adorrrré!  

Venons en maintenant au plus important c'est à dire la troisième mi- temps et à  la campagne de Vice-Président:

Nous avons apprécié le verre de l'amitié ainsi que la qualité du repas (entrecote cheminée aux sarments etc..), chez Julien, ainsi que la dégustation de vin bien structurés.

Sam après avoir subit une gouttière sévèrement réprimée par le personnel d'encadrement à fait un discours dans la plus grande lignée présidentielle ( François, méfies toi il a de la graine d'orateur putchiste.) Bon moi je suis fidèle et voterai toujours pour toi, mais j'en ai vu qui ont applaudi plus que de raison....    

Bon retour à 3h15 à la maison: Fred : j'ai entendu le début et la fin de ce que tu racontais dans la voiture d'Alain j'espère que tu ne m'as pas insulté au milieu même si je ne suis qu'un rookie  c'est tout.

Nous remercions encore une fois nos hôtes pour leur formidable accueil, leur très bon esprit et nous essaierons de nous montrer à la hauteur lors du match retour...

Au passage signalons l'existence des vinovalies de Novembre , qui valent peut-être un petit détour des cools.

CEDRICK LE BIZU

 

 

 

 

 

 

 
COOLS - Vieilles Ruines de Gradignan..une rencontre médiévale: PDF Imprimer Envoyer
Une petite séance de briefing rallongé nous a permis de nous approprier des terres propices
à notre petit tournoi avant l'arrivée des grands prédateurs nocturnes. On pourra noter que la tireuse
était en parfait  fonctionnement  avant le match, et je soupconne quelques uns d'entre nous d'avoir gouté
la potion magique avant le banquet pour faire passer le temps en pensant que cela allait aussi nous donner quelques forces.

Peine perdue!!!
Après l'execution du traditionnel Hakacool sur une terrain qui commençait à se durcir,
après les encouragements des supporters venus en nombre et qu'il convient de remercier de leur
courage par cette fraiche soirée d'hiver nous prîmes un premier essai dans la musette après disons
30 secondes (et je pense que je compte large).

L'équipe d'en face était solide à l'impact, rodée sur le plan technique et disposait d'une charnière
efficace soutenue par un jeu collectif de tout premier ordre.

Heureusement, nous avons eu des avants combatifs qui  ont sauvé l'honneur (en tout cas je l'espère)
vis à vis de notre fan club dans les tribunes et on peut noter aussi les très belles incursions de Didier
dans le camp adverse, très visibles pendant la première mi-temps.  

On peut aussi saluer un arbitrage de tout premier ordre et un très bon esprit de jeu de la part des 2 équipes.  

Pour notre grande Fredrrari, qui sort de révision:

Sam ne s'est pas roulé dans la boue mais Jean-Pierre oui.

La grande chevauchée vers l'en-but, notre grand moment de gloire de fin fin de match
a bien été effectuée par un Alain, oui, un éducateur oui, mais pas par celui que tu crois:
merci Rab, tu nous as sauvé!!!

L'autre Alain, lui, il a fait plein de zig zag à en tomber les bras....

L'autre Alain il a poussé trèees fort en mêlée.

Francis il a couru vite, il a percuté et il s'est mis de la bombe magique sur le genou

Eric BEEP BEEP était super chaud pour le tour de chant guerrier et en fin de 2eme
J'ai découvert par ailleurs un fin connaisseur de culture musicale en fin de repas.

Il est clair aussi  que mon jeu n'a pas été prolixe , 2 magnifiques en-avants et pour le plaquage j'ai vraiment
tout donné : bon c'est vrai qu'il ne faisait que ma taille (si j'te jure!) et probablement 10 KG de moins
mais je l'ai bien pris et amené en touche! le problème, c'est qu'en me retournant, j'ai vu qu'il avait quand même
transmis le ballon qui continuait à filer vers notre en-but et là j'ai failli pleurer... Tout est donc à refaire !

Je tiens aussi à rassurer notre vénérable Président qui a juste eu un tout petit
"short rouge" blues dans le vestiaire:

quand on saura jouer comme toi on aura nettement progressé et moi je ne suis pas sûr d'y arriver un jour,
même en short rouge.  

Franck, Olive désolé j'suis trop loin et pas assez spécialiste donc vaut mieux que j'me taise

Pardon aux autres oubliés de cette fois-ci

Au final:

- 5 essais pour Gradignan contre 1 pour les guêpes
- le terrain était dur quand nous l'avons quitté  

Pour résumer:

- les ruines, c'était nous
- pour le Cayac c'est nous qui avons du ramer et à contre courant
- organisation de la troisième mi temps: le TOP comme d'habitude merci Sandrine, merci François.
- Un discourt presidentiel parfait    

seul bémol: on regrettera juste l'absence de DJ JP et la mauvaise réception FM, qui nous ont empêché
de battre le record de la soirée raclette du groupe Gasnier donc à vos platines pour la prochaine fois.....


Cédric

PS Peyo: on est avec toi, ne te laisse pas trop chouchouter, tu vas prendre des mauvaises habitudes.

Et surtout reviens nous vite  
 
COOLS - LES CEHOUIS de CENON (10/12/2010) PDF Imprimer Envoyer
Comme le ballon a bien circulé, mais qu'il faisait un peu froid -d'ailleurs vous avez pu voir quelques "collants" sur les ailes-
les nouveaux ont eu (en tout cas pour ce qui me concerne) quelques difficultés de récupération ce qui explique le retard
dans notre petit plan média.  Bref....

Le match devait commencer plus tard que prévu et nos adversaires, au nombre de vingt-douze nous ont donc tous attendus
un petit moment. Une équipe aux valeurs traditionnelles, engagée (pas de quartier), mais correcte -surtout pour la 3eme mi-temps-.

Passée la minute de silence pour 3 Rugbymen Alpinistes qui ont perdu la vie au cours d'une randonnée. Le HAKA cool
a moyennement impressionné nos adversaires et bien mal leur en a pris car nous avons mené rapidement de 2 essais.

Il faut dire que nous avions intérêt à faire vite car pour un match à domicile notre effectif était curieusement réduit (18?).
Nous avons déploré l'absence de Speedy Yannyann (j'espère que ton fils va mieux)entre autres.  

Les promesses diverses des avants ont été tenues et je tire mon chapeau à Benoit tout spécialement car le ballon est effectivement parvenu aux ailes
à force de combativité et d'engagement des avants et des passes précises et de la rapidité à l'ouverture.

Restons sur Benoit:  il aime le contact. Devant c'est devant.  Il l'aime tellement qu'à la fin il m'a demandé:
tu as joué au fait? (bon on me l'a toujours dit au Rugby il ne faut pas être rancunier surtout avec les plus forts...)

Notre grande Fredrrari quand à lui doit encore repasser au garage pour un réglage sur les pignons supérieurs (retournés Aie aie aie nous avons souffert pour lui)  

Nos adversaires se sont quand même arraché pour rattraper les 2 essais de retard (normalement c'était 3 mais Jeannot doit avoir des copains à Cenon),
et ce malgré la volonté d'accroître notre score: Laurent, un petit peu trop roublard à leur goût, a fini par faire le cheval (le cavalier qui mettait les baffes, c'était l'autre)
et Jérôme qui essayait de passer le ballon en expliquant le BABA du rugby à des ignares croiiiizzze, croiiiiiiiizeeeeuuuuh,  croi/ boum!  et 2 dans le buffet dont 1 qui ne se
relève pas tout de suite.....(et oui,  un nouveau ça comprend vite quand on lui explique longtemps....)
On notera aussi que Sam se rapproche dangereusement des postes en première ligne.....

Bref on s'est bien amusé le repas était gargantuesque, et excellent (cela valait le déplacement à lui seul)   donc merci Président, et merci Présidente qui encore une fois ont organisé cela sans faille.....

Score :2.5 à 2
Temps : frais
type de rugby: rapide et accrocheur
adversaires:  Bouillants et chaleureux
3 eme Mi-temps: tardive
à refaire: oui

Encore une fois n'hésitez pas à compléter, c'est un compte rendu interactif et il manque plein de choses.....
 
Cayocks, en attendant la suite ... PDF Imprimer Envoyer
oui, car là c'est vraiment trop dur pour moi...mais je vais juste un peu participer (au compte rendu au moins
car au match c'était une autre histoire):


Je ne me rappelle plus quand l'arbitre (excellent par ailleurs) a sifflé le début du match
mais quand je me suis réveillé sur le terrain nous étions déjà mené de 3 essais car les 3/4
adverses étaient vraiment rapides et affûtés.
Après, le sursaut d'orgueil est venu je crois des aaaavants (un peu comme d'habitude!).
Je pense même que nous avions un ours dans la mêlée - en tout cas cela faisait le même bruit -
et cela avait l'air de les impressionner drôlement, nos cayhocks.

Du coup, beaucoup de choses se sont passées là, si bien que Sam se porte dorénavant volontaire pour jouer devant
et que quelqu'un devra prendre le relais du commentaire sur cette partie du match (et oui c'est un truc en soi.)

J'ai quand même vu un bizuth (le plus jeune) marquer un bel essai, lui, il sait se placer à l'aile et je crois pouvoir confirmer
que celui qui court très vite (beep beep) c'est Eric car il était un tout petit poil moins flou ce coup-ci ( ou alors c'est parce qu'il est arrivé en retard sur le terrain)

Je laisse à d'autres commenter toutes les actions que je n'ai pas vues, le score final je n'ose pas le dire, je ne veux pas qu'un Alain
me tape.  

Peut être que Jean-Pierre voudra commenter un peu le match (il avait comme un reflexe Pavlovien à nous regarder sur le banc ) et surtout le repas, lui qui a failli rester à Arcachon, oublié par son chauffeur...

En tous les cas le superbe accueil de nos hôtes "cayhocks" restera dans nos mémoires, car ils savent recevoir et malgré la défaite
j'ai entendu beaucoup de "à là on s'est régalé", surtout chez les avants  bien sûr....    
 
Lormont, lettre d'un Bizucool PDF Imprimer Envoyer

Lettre d'un Bizucool à son président:

Cher Président,


Résumé du bizuth sur la rencontre Lormont / Martignas:

Je tremblais sur le parking après les mises en garde de Cédrick (prépare-toi à te faire démollir) et voyant que l'effectif présent ne me permettra peut être pas de jouer le rôle confortable de remplaçant.

Après un bon échauffement le match démarre plutôt bien pour les guêpes Martignas-illacaises. Nous manquons de marquer après un superbe et efficace travail du regroupement à l'avant juste après la récupération et un ballon qui file très vite et bien à l'aile sur un un gars au maillot parachute qui est tellement mal placé que malheureusement le ballon ne pouvait passer que devant.... Je ne sais plus qui c'était mais ce devait être un nouveau qui ne connaissait pas grand chose à ce jeu.

Ensuite j'ai juste senti que les avants, voulant jouer leur rôle comme chez les seniors de jadis, se sont un peu fait réprimander par un arbitre qui campait farpaitement
le sien, de rôle (on ne dispute pas le ballon au sol, il a dit!) Il n'a rien laché, jusqu'à la fin... Heureusement d'ailleurs parce qu'il était tout seul et qu'il semblait avoir du mal à entendre sa propre voix  dans un brouhaha qui semblait le gêner (peut être à juste titre...) De toute façon l'arbitre à toujours raison, donc on l'écoute et on se tait.

Nos adversaires, très corrects mais accrocheurs, ne s'en sont pas laissé compter et ont fait preuve d'un bel engagement avec de la pression devant, de vraies belles percées
avec des 3/4 assez imposants tout de même et le match fut très disputé de bout en bout.

Pour les frelons marti-llacais je n'ai pas réellement pu discerner qui applatissait car autant il y avait du gros travail, du labeur, de l'application devant et à la transmission rapide ensuite, avec même parfois des gestes techniques de premier ordre (ballon volleyé de Peyo) et des reflexes à la Elisalde de Benoit (petit coup de pied par dessus), autant  le dernier joueur à droite allait trop vite et je ne l'ai vu qu'en flou. Impossible même de déterminer sa couleur de ses cheveux.
Après un groupe de supporters m'a dit que c'était Eric....
Pour plus de détail sur les avants, c'est trop compliqué pour moi de savoir ce qui s'est réellement passé, et je ne veux pas me prendre une baffe si je me trompe ou si j'oublie quelqu'un.
J'ai noté aussi (car lui il ne faut jamais l'oublier) (et en plus il est comptable) que le président est d'une rapidité perforante....et performante!

Après un nez qui coule au niveau de nos pilliers lors de quelques frottements nous avons ensuite tout de même eu un peu peur et déploré la blessure à l'épaule de Jean-Pierre pourtant en excellente forme qui a un peu assombri la rencontre  à la fin.  Le résultat du match: 3/4

Pour le reste, tout a été très propre jusqu'à la fin et nos adversaires se sont montrés très sympathiques et avec un bon esprit. Mais ils ont dû nous trouver un peu épais car ils ont décidé de faire appel à une diététicienne pour le repas (bien préparé au demeurant): taboulé, viande blanche et petit pois.

Sinon résultat de la course 3/4, de la pression devant et de la pression derrière aussi et cette dernière était meilleure que celle de notre sponsor allemand (d'avant, eh oui, il faut être précis).

Bon, comme résumé c'est vraiment rapide et succint un peu dans le désordre, sûrement incorrect et ne reflétant pas les efforts de tous mais je débute donc des tas de connaissances restent à acquérir....

Cédric

 ----------------

Remarques supplémentaires

- Temps clément
- Pelouse agréable
- Publique : petite chambrée.
- Arbitre Mr Fourquet un peu stressé par l'enjeu dirons nous.
- Score et records...
        ** 3 essais à 4 
       ** 38 pénalités à 58 ( Jean François, pour les pénalités merci de voir avec GG c'est lui qui tenait les comptes...)
        ** un type pris à 180km/h sur l'aile droite suivi d'un autre en fin de rencontre pris lui à 140km/h plein champ mais avec un panne moteur sur les derniers mètres dommage...attention au contrôle de vendredi les gars il va falloir pisser dans le tube à essai, pas normale tout ça...
Jérôme

 

 


Bannière